Journée Mondiale du Diabète – 14 novembre 2017

Le 14 novembre a eu lieu la Journée Mondiale du Diabète.

L’occasion idéale pour moi de vous rappeler l’importance de traiter vos carences hormonales. En effet, la T3-T4, le cortisol, l’hormone de croissance, les androgènes, et les oestrogènes peuvent avoir un impact sur notre résistance à l’insuline pouvant entrainer un diabète de type II.

Saviez-vous que

… le diabète de type 2 – celui qui apparaît plus facilement chez les personnes obèses – se développe plus fréquemment chez les personnes pauvres en hormone de croissance à cause de l’obésité abdominale qui les accompagne ?

… plusieurs études sur les animaux et des êtres humains, ont montré que la DHEA protège contre le développement de l’athérosclérose (vieillissement des artères), les maladies cardiaques, le diabète, l’obésité, la déficience immunitaire, le cancer, la dépression et la diminution de la qualité de vie ?

… des niveaux excessifs d’homocystéine (un acide aminé) sont associés à un risque accru d’athérosclérose, de maladie d’Alzheimer et de diabète ?

… de nombreuses études scientifiques ont montré que les hommes qui ont un taux de testostérone situé à l’intérieur de l’intervalle de référence (dans les 25 à 50 pourcents plus bas) font plus facilement des maladies comme le diabète​ ?

A votre disposition pour améliorer votre santé,

Qu’est ce que le diabète ? Cliquez ici pour voir la vidéo explicative

Quelques faits & chiffres sur le diabète

Diabète de type 2 : tout le monde n’aura pas le courage de guérir

Share This: