Journée de l’Audition

Jeudi 8 mars, se déroulait la Journée Nationale de l’Audition (France). Il y a quelques années, j’ai souffert d’une perte auditive qui heureusement n’était pas irréversible, j’ai pu me défaire de ce trouble en favorisant une bonne alimentation et en changeant quelques aspects de mon mode de vie tel que l’utilisation d’écouteurs. On parle de perte auditive quand on ne peut plus entendre les sons inférieurs à 25 dB. Une personne éprouvera des difficultés a entendre et comprendre facilement les conversations, cela peut s’avérer assez compliqué et entrainer un isolement de la personne.

| Près d’une personne sur dix souffre de déficience auditive.

| 1/3 à 50% des pertes auditives peuvent être prévenues.

| À partir de 85 dB il est recommandé de se protéger les oreilles.

| En vieillissant chacun perd de sa capacité à entendre. Cette perte commence dès l’âge de 25 ans.

L’endommagement d’une partie de l’oreille externe et interne, des nerfs et de la zone du cerveau qui communique avec eux peut entraîner une perte auditive. Certains mécanismes sont à développer tels qu’éviter l’exposition aux bruits excessifs ainsi que les médicaments toxiques en optimisant le système immunitaire pour limiter les infections de l’oreille, arrêter de fumer, éviter de consommer du sucre, particulièrement le sucre pur et enfin opter pour un régime prônant une alimentation plus saine accompagnée d’une quantité suffisante d’eau ingurgitée.

Découvrez les thérapies nutritionnelles qui peuvent prévenir ou même inverser la perte d’audition.

 

QUELLES THÉRAPIES NUTRITIONNELLES POUR AIDER VOTRE AUDITION

Saviez-vous que…

| Le magnésium protégerait contre la perte auditive induite par un bruit excessif et contribuerait à réduire la perte auditive neurosensorielle (qui survient soudainement)

| Le coenzyme Q10 aide à ralentir ou même à inverser partiellement la presbyacousie classique et la presbyacousie prématurée

| Manger des aliments riches en acides de type oméga-3 polyinsaturés à longue chaîne, tels que l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque) diminue les risques de perte auditive

| Les adultes de 50 à 80 ans qui mangent plus d’aliments riches en vitamine C entendent mieux les sons de fréquence moyenne (2 000 à 3 000 Hz)

| Chez les patients qui souffrent de perte auditive soudaine, le traitement à la vitamine E améliore leur audition pour presque 80 % d’entre eux

 

Newsletter sur l’audition

Quels traitements pour améliorer l’audition après une perte auditive des sons graves

Share This: