Cancer – Conseils et Prévention

Ce dimanche 4 février a lieu la Journée Mondiale Contre le Cancer. En Europe, le cancer est toujours responsable de 1 décès sur 4. En Belgique, 1 homme sur 3 et 1 femme sur 4 sont confrontés à la maladie avant leur 75e anniversaire. Au Royaume-Uni, 1 femme sur 8 est diagnostiquée avec un cancer du sein, 1 homme sur 8 fait un cancer de la prostate. Aux États-Unis, les cancers les plus communs sont : le cancer des poumons, de la prostate, du côlon et du sein. Ces quatre types de cancer représentent 45% des décès liés au cancer. Restons positifs ! Actuellement, il y a une baisse de 1,7% des décès liés au cancer. La situation est en train d’évoluer. La prévention est clé pour vaincre la maladie ! Au plus tôt un cancer est diagnostiqué au mieux vous pouvez en guérir. Faites-vous dépister régulièrement. Le vrai traitement c’est la prévention !

Cette journée est l’occasion d’apporter quelques éclaircissements et de vous donner quelques bons conseils.

Saviez-vous que…

| Les personnes ayant une carence en hormone de croissance ont deux fois plus de risque d’avoir un cancer.

| Après un cancer du sein, un traitement aux hormones féminines (à petit dosage) peut améliorer la qualité de vie et la santé, ainsi que diminuer le risque de récidive et de mort prématurée.

| La prise de suppléments de testostérone pourrait protéger contre la survenue d’un cancer agressif de la prostate.

| Le Coenzyme Q10 stimule les réactions bioénergétiques dans les mitochondries des cellules immunitaires, stimulant ainsi puissamment les cellules immunitaires contre les cellules tumorales.

| La glutamine améliore la résistance et la récupération après la chimiothérapie et la chirurgie anticancéreuses.

| Une alimentation riche en fruits et légumes frais (400gr par jour, au moins 5 jours/semaine) peut réduire votre risque de cancer de 20 à 30%.

| Le curcuma renforce l’activité antitumorale de la vitamine D.

| Une grande consommation d’alcool, de café et de thé provoque une hypertrophie de la prostate, augmentant de manière excessive le niveau d’œstrogènes.

| Une pratique sportive régulière diminuerait le risque de cancer du sein de 30 % par rapport aux femmes inactives.

| Les douleurs récurrentes au niveau des seins (mastalgie) prédisposent à un cancer du sein.

 

Aliments Anticancer

Share This: